Penser qu’on ne pense à rien c’est déjà penser quelque chose

Penser qu'on ne pense à rien c'est déjà penser quelque chose


Théâtre
Durée : 1h10
Tous les jours à 12h45
Relâches les jeudis 12, 19 et 26
Repré supp les mercredis 11, 18 et 25 à 17h35


Plein Tarif: 19€
Tarif OFF: 13.50€


Réserver en ligne


Un spectacle de Pierre Bénézit
Metteur en scène Pierre Bénézit
Interprète(s) Olivier Broche ou Luc Tremblais, Anne Girouard ou Nadia Jandeau, Vincent Debost


Contact Tournée :
valerielevy9@orange.fr


Dans leur boutique, Paulbert et Gérald pensent que de nos jours, tout a déjà été dit, toutes les conversations ont déjà été tenues. Paulbert écrit donc des conversations originales. Et ils les vendent. Arrive Barbara, qui cherche une bouteille de vin.


  • Loufoque, avec des pointes d'absurde. Un drôle de registre décalé, résolument inactuel.
    LE CANARD ENCHAÎNÉ (Jean-Luc Porquet)


    On s’attache d’entrée de jeu à ces figures légères auréolées de pudeur, qui savent entremêler les silences avec des fusées de pensées éruptives.
    L'HUMANITÉ (Jean-Pierre Léonardini)


    La pièce, courte et vive, écrite et mise en scène par Pierre Bénézit, surfe sur l’absurde sans jamais faiblir.
    LE JOURNAL DU DIMANCHE (Annie Chénieux)


    C’est une sotie poétique sur le temps et la parole, une fantaisie légère et gaie sur la pensée.
    LA CROIX (Jean-Claude Raspiengeas)


    Une balade cocasse et désopilante en Absurdie.
    MEDIAPART (Olivier Frégaville-Gratian d’Amore)


    Un mélange d’absurde, de bonheur, de logorrhée, de logique dévoyée, de provocation intellectuelle, de mise en abyme de la pensée, où le brillant s’acoquine avec la malice.
    VALEURS ACTUELLES Jean-Luc Jeener

  • Ce diaporama nécessite JavaScript.


  • Une production Les Productions de l'Explorateur
    Coprod : Compagnie JimOe et le Théâtre de Belleville


    Un spectacle de Pierre Bénézit
    Metteur en scène Pierre Bénézit
    Interprètes Olivier Broche ou Luc Tremblais, Anne Girouard ou Nadia Jandeau, Vincent Debost